La huppe fasciée

samedi 10 novembre 2007
par  Bernard VIVIER

C’est un petit migrateur qui revient chaque année au printemps et nous quitte en fin d’été. Chez nous, dans le Poitou, on l’appelle également "la pupue", je ne sais pas si c’est en raison de son cri (houp houp houp) ou bien parce-qu’il peut boucher l’entrée de son nid (dans un trou d’arbre ou de muret) avec de la bouse... (ce sont deux explications que j’ai entendues dans la région, peut-être pas très scientifiques !)

La prise de vue n’est pas très aisée car, sans être farouche, il ne se laisse pas trop approcher.


Portfolio

JPEG - 129.9 ko JPEG - 145.7 ko JPEG - 136.3 ko JPEG - 131.6 ko

Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois